Search ico smartphoneCross ico smartphone
443x590

Onze nouvelles, la onzième étant une nouvelle érotique pour que l'éditeur fasse ses frais

Sinclair Dumontais

(0)

Lire sur le web

Pour profiter pleinement de l’expérience Youboox, téléchargez l’application

Téléchargez l'appli Youboox sur l'App storeTéléchargez l'appli Youboox sur Google Play
Ce qu'il y a de bien, avec les nouvelles, c'est qu'elles ne prennent que quelques heures à écrire et quelques minutes à lire. De cette façon, si la bête est barbante, que ce soit à écrire ou à lire, on sait à l'avance que ce ne sera que de courte durée. On apprécie Dieu merci que ce ne soit pas un roman. Cette crainte de gaspiller son temps fait de la nouvelle une forme de récit particulièrement bien adaptée à notre époque. Non pas que nous manquions de temps pour lire ou pour écrire. Soyons honnête : manquer de temps, c'est d'abord et avant tout une mode. C'est une façon de dire, et surtout de se dire, qu'on est important, sollicité, essentiel à la bonne marche de l'économie mondiale. Non. Si la nouvelle convient bien au siècle, c'est que ce dernier nous a tous habitués à passer à autre chose le plus rapidement possible. Tout nous étant maintenant offert digéré à l'avance, consacrer du temps est devenu synonyme de perdre du temps. La bonne nouvelle, car il y en a une, c'est que la nouvelle est un roman que l'auteur a digéré dans sa tête pour lui éviter d'avoir à écrire trop longuement et pour éviter au lecteur... La bonne nouvelle, car il y en a une, c'est que la nouvelle est un roman que l'auteur a digéré dans sa tête pour lui éviter d'avoir à écrire trop longuement et pour éviter au lecteur l'inconfort de devoir lire des heures et des heures. La mode sera-t-elle bientôt à la nouvelle courte, très courte, toujours plus courte ? Je parie que oui. Elle fera tout au plus une page, mes bons. Les auteurs les plus habiles feront même en sorte qu'elle puisse s'afficher toute entière et de manière parfaitement lisible sur l'écran du téléphone qu'on tient à la main quand on fait ses courses. En attendant, en voici quelques-unes honteusement plus longues. Sachant qu'elles mettraient toutes plus de deux minutes à lire, j'ai fait l'effort de les rendre intéressantes. Si vous les trouvez barbantes, rassurez-vous : ce ne sera que de courte durée. Taille approximative : 152 écrans au format 135x180, dans la version pdf de septembre 2012.

Editeur

ÉLP éditeur

Langue

Français

Pages

86

Taille

160 KB

Date de parution

31/01/2011

EAN

9782923916163

Catégories

Romans & fictions, Romans, Top des Romans