Search ico smartphoneCross ico smartphone
443x590

Souffrir pour être belle

Amélie Sorignet

(0)

Lire sur le web

Pour profiter pleinement de l’expérience Youboox, téléchargez l’application

Téléchargez l'appli Youboox sur l'App storeTéléchargez l'appli Youboox sur Google Play
Souffrir pour être belle est une plantureuse et douloureuse rhapsodie de petits récits. La flamboyante auteure de La Branleuse (ÉLP éditeur, 2011) nous livre ici, sans concession, sa vision décapante des interventions consenties par la femme contemporaine pour s’approprier les asymptotiques standards de beauté qui l’obsèdent. Tout est livré. Tout est dit et tout est assumé, avec une insatiable férocité. « J’ai beau me dire que c’est débile, anti-féministe, et pas franchement intelligent, je ne peux pas m’empêcher de désirer violemment conserver une beauté que je sais pourtant fragile, et bien peu reconnue. » L’autocritique est instantanée. Le réquisitoire est dévastateur. Ici l’amour est une foutaise sentimentale absolue, un épisode interactionnel anecdotique, périphérique, marginal dans l’aventure. « Ils se racontèrent leurs vies idéalisées et mentirent de concert sur leurs philosophies de la vie et autres inepties. » La rencontre folâtre avec le ci-devant prince charmant est une péripétie parfaitement secondaire dans la marche inexorable de la femme vers la cage-fillette de fer de son incurable obsession narcissique. Née en France, Amélie Sorignet est issue d’une culture hybride et nomade en déracinement permanent. Elle se partage entre sa famille et sa carrière d’écrivain et de styliste de mode tout en circulant à travers l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Asie, sans y être définitivement fixée. Amélie Sorignet a fait de trop longues études qui lui ont donné des diplômes aux titres ronflants mais plus encombrants qu’autre chose. Elle se consacre à la littérature, à la mode ainsi qu’à la scène en tant que monologuiste en français et en anglais. Amélie Sorignet a publié sous d’autres pseudonymes des œuvres littéraires variées. Quand elle n’était pas en voyage, elle vivait à Toronto jusqu’à ce qu’elle s’installe en Chine où elle enseigne l’anglais depuis l’automne 2010.

Editeur

ÉLP éditeur

Langue

Français

Pages

103

Taille

347 KB

Date de parution

01/12/2016

EAN

9782924550090

Catégories

Romans & fictions, Romans, Top des Romans