Search ico smartphoneCross ico smartphone
443x590

Poèmes BDSM - Collectif d'auteurs érotique

Marjorie d-Lafond, Hans Limon, Jasmine Chennel, Chiara Brunnelli, Karine Gehin, Marie-Laure Vervaecke, la Marquise de Carabas, Steff S.

(0)

Lire sur le web

Pour profiter pleinement de l’expérience Youboox, téléchargez l’application

Téléchargez l'appli Youboox sur l'App storeTéléchargez l'appli Youboox sur Google Play
La poésie est partout, elle raconte l'amour sous toutes ses formes. La vie elle-même est une ode à l'amour ! Alors quand la poésie raconte une forme d'amour emprunt de Domination et de soumission, on en se lasse pas de relire ces vers. ***
Sommaire Hans Limon : Soumission Marjorie D-Lafond : En offrande pour toi La Marquise de Carabas : Attache-moi Hans Limon : Initiation Chiara Brunnelli : Émois Hans Limon : Mytholorgie Marjorie D-Lafond : Obscure inclination Jasmine Chennel : Dans la rue Hans Limon : Syncope Karine Gehin : Souriez ma mie Hans Limon : Minuit Jasmine Chennel : La fenêtre d’en face Marjorie D-Lafond : Coup de foudre à Montréal Steff S. : Antre animal et sauvage Marie-Laure Vervaecke : Mon Envoûteur *** Extraits de La Marquise de Carabas Accroche-moi, mon amour, Par mes cris, par mes larmes, Caresse mes joues, mes seins, mes fesses, Mais délivre-moi de tout le reste. *** Extrait de Chiara Brunnelli Tu as su dompter ma pudeur Révolter ma douceur Sublimer ma candeur Vierge de tout délit, M’initier aux jeux interdits. *** Extrait de Hans Limon : Mytholorgie je veux la chaleur de ton sexe grondant la pâleur de ton front bouillant la tiédeur de ta voix d’enfant l’épaisseur de ton buisson ardent je veux Minotaure vicieux m’offrir sans tenue sans retenue sans défense parcourir avec toi le dédale de l’indécence ton membre farouche dans mes mains dans ma bouche *** Extrait de Jasmine Chennel Une dominatrice Qui m’impose ses caprices, Elle ordonne, J’obéis, C’est moi l’homme Mais tant pis. Pas de fierté Devant elle, Mon corps outragé Se rebelle, Mais mon esprit est apaisé... *** Extrait de Karine Gehin Des mots comme des murmures, je ne vous entends plus Baissez-moi cette main, que je voie votre cul À peine, à la moitié et vous rompez déjà ? Imitez le roseau et courbez donc plus bas. Vous voilà moins loquace, une bien jolie image Si je ne vous connaissais, je vous dirais si sage, Que je pourrais peut-être de vous avoir pitié, Sauf que, ne rêvez pas, le compte n’est pas payé. *** Extrait de Steff S. Là, dans tes bras, tes doigts agiles pourfendent Ma nudité sauvageonne domestiquée Par tes expertes caresses, grimpe et bande Sur mes monts vermeils attachés, viens bivouaquer À la naissance d’un sein, sphère audacieuse Flatte ma peau d’une ronce épineuse Et de ta belle voix, entonne des vers grivois En m’étrillant, armé d’une cravache de soie ***
Extrait de Marie-Laure Vervaecke Le regard plongé dans Le sien, elle avance... Chienne, maîtresse, sûre d’elle-même, Il succomberait. Elle s’approche, Le touche, L’effeuille lentement Le bout de ses doigts L’effleure, sa langue Le découvre La saveur de Sa peau lui emplit bientôt la bouche Encore, elle en veut encore, découvrir Sa saveur Le savourer, s’en repaître jusqu’à ne plus pouvoir oublier L’épice de Sa peau douce et satinée. *** Extrait de Marjorie D. Lafond Pavaner mon corps pour lequel je travaille si fort Pourquoi pas ? Se laisser courtiser, se faire reluquer, se sentir belle et désirable pour une fois Pourquoi pas ? Deux filles emplies d’un besoin criant de se libérer du stress incessant. De sentir la vie frémir en elles De respirer l’effervescence d’un vendredi soir aux airs mondains et estivaux Oh oui, pourquoi pas ?

Editeur

Evidence Editions

Langue

Français

Pages

96

Taille

1.07 MB

Date de parution

14/02/2017

EAN

9791034800629

Catégories

Romans & fictions, Littérature, Poésie