Search ico smartphoneCross ico smartphone
443x590

Moi, Giuseppina Verdi

Karine MICARD

(0)

Lire sur le web

Pour profiter pleinement de l’expérience Youboox, téléchargez l’application

Téléchargez l'appli Youboox sur l'App storeTéléchargez l'appli Youboox sur Google Play
Giuseppina Strepponi est l'une des plus grandes cantatrices de son temps. Fille du compositeur Giuseppe Strepponi, elle débute en 1834, à dix-neuf ans, dans de Donizetti. Travailleuse acharnée, elle compte bientôt à son répertoire les œuvres de Rossini et Bellini. Elle chante à guichets fermés tous les soirs et fait l'admiration des plus grands musiciens. C'est elle, au sommet de sa gloire, qui lance la carrière de Giuseppe Verdi. En 1842, en effet, elle plaide pour que le jeune compositeur ait accès à la Scala de Milan, le temple de l'opéra. Elle crée Abigaille dans . C'est un triomphe, avec cinquante-sept représentations consécutives. Assez vite cependant, sa voix décline, notamment à cause du surmenage, elle qui va jusqu'à chanter six fois en une semaine. De plus, sa vie personnelle est très chaotique ; elle met au monde quatre enfants hors mariage, qu'elle devra abandonner. Giuseppina renonce à la scène en 1846, à tout juste trente ans. Elle s'installe à Paris comme professeur et Verdi la rejoint l'année suivante. Désormais, leurs vies sont liées. Ils s'installent à Sant'Agata en 1851 et se marient le 29 avril 1859. Suivra la période sereine de leur vie à tous les deux, entre Paris, Gênes et Milan, celle de la pleine maturité créatrice de Verdi, riche de succès et d'inspiration.

Editeur

Robert Laffont

Langue

Français

Pages

191

Taille

477 KB

Date de parution

30/05/2013

EAN

9782221136171

Catégories

Romans & fictions, Biographies et mémoires, Top des Romans