Search ico smartphoneCross ico smartphone
443x590

Le crime de Lord Arthur Saville

Oscar Wilde

(0)

Lire sur le web

Pour profiter pleinement de l’expérience Youboox, téléchargez l’application

Téléchargez l'appli Youboox sur l'App storeTéléchargez l'appli Youboox sur Google Play
Un crédule doublé d’un imbécile va commettre un crime pour honorer la prédiction d’un charlatan… Telle est la trame du Crime de Lord Arthur Savile. Cette farce à retournement est servie par le style d’Oscar Wilde, fait d’esprit et de malice. Parfois de cruauté sous des dehors plaisants. Wilde s’empare d’un personnage de chiromancien qui, – c’est bêta, n’est-il pas ? – n’a pas prévu son propre sort. Dans cette nouvelle de 1887, Oscar Wilde trace avec élégance une satire piquante de la noblesse victorienne. EXTRAIT C’était la dernière réception de lady Windermere, avant le printemps. Bentinck House était, plus que d’habitude, encombré d’une foule de visiteurs. Six membres du cabinet étaient venus directement après l’audience du speaker, avec tous leurs crachats{2} et leurs grands cordons. Toutes les jolies femmes portaient leurs costumes les plus élégants et, au bout de la galerie de tableaux, se tenait la princesse Sophie de Carlsrühe, une grosse dame au type tartare, avec de petits yeux noirs et de merveilleuses émeraudes, parlant d’une voix suraiguë un mauvais français et riant sans nulle retenue de tout ce qu’on lui disait. Certes, il y avait là un singulier mélange de société : de superbes pairesses bavardaient courtoisement avec de violents radicaux. Des prédicateurs populaires se frottaient les coudes avec de célèbres sceptiques. Toute une volée d’évêques suivait, comme à la piste, une forte prima donna, de salon en salon. Sur l’escalier se groupaient quelques membres de l’Académie royale, déguisés en artistes, et l’on a dit que la salle à manger était un moment absolument bourrée de génies. Bref, c’était une des meilleures soirées de lady Windermere et la princesse Sophie y resta jusqu’à près de onze heures et demie passées. CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE Avec cette nouvelle parue pour la première fois en 1887, Oscar Wilde s'amuse une fois de plus à égratigner la bonne société anglaise de l'époque, pour le plus grand plaisir des lecteurs. -Gand-Ald, Sens critique Oscar Wilde excelle dans l'art délicat du conte. Son inclinaison pour le beau y trouve tout son sens. Le propos du Crime de Lord Arthur Savile est d'égratigner la bonne société victorienne, d'en pourfendre avec une suave ironie les travers. - Scopa, Sens critique Un petit bijou d'humour noir : Oscar Wilde est indétronable ! -Heureuse, Babelio À PROPOS DE L'AUTEUR Oscar Wilde, dont le nom complet est Oscar Fingal O'Flahertie Wills Wilde, est un écrivain irlandais, né à Dublin le 16 octobre 1854 et mort à Paris le 30 novembre 1900.

Editeur

SKA

Langue

Français

Pages

53

Taille

461 KB

Date de parution

28/09/2017

EAN

9791023406610

Catégories

Littérature, Oeuvres classiques