Search ico smartphoneCross ico smartphone
443x590

Un artiste de la faim - suivi de À la colonie pénitentiaire et de Le Terrier ou la construction

Laurent Margantin, Franz Kafka

(0)

Lire sur le web

Pour profiter pleinement de l’expérience Youboox, téléchargez l’application

Téléchargez l'appli Youboox sur l'App storeTéléchargez l'appli Youboox sur Google Play
Un artiste de la faim fait partie des derniers écrits de Kafka. Composé au printemps 1922 pendant une période où il travaille à son grand roman Le Château, ce texte écrit en l’espace de quelques jours reprend plusieurs figures et thèmes présents dans les cahiers de l’écrivain. La figure de l’artiste de la faim n’est pas une invention de Kafka, qui devait connaître l’existence de l’un des plus fameux d’entre eux, Giovanni Succi. On sait par ailleurs qu’il s’est toujours intéressé à l’univers du cirque, déjà présent dans le court récit Première souffrance, où le personnage principal est un trapéziste qui a choisi de passer sa vie en haut d’un chapiteau. Mais l’artiste de la faim, c’est surtout l’écrivain Kafka pour lequel l’écriture est une ascèse quotidienne qui ne lui permet pas de vivre comme ses semblables. Voici donc un texte emblématique du rapport de son auteur avec la littérature elle-même, en ce qu’elle l’a « condamné » au célibat, à la solitude, et peut-être à la mort. Laurent Margantin nous le propose ici dans une nouvelle traduction, suivi de À la colonie pénitentiaire et de Le Terrier ou la construction.

Editeur

Numeriklivres

Langue

Français

Pages

90

Taille

398 KB

Date de parution

23/12/2017

EAN

9782377331321

Catégories

Littérature, Oeuvres classiques