Search ico smartphoneCross ico smartphone
443x590

Lo Tresaur dels Albigeses - revirat en occitan

Miquèla Cabayé-Ramòs, Sèrgi Viaule, Maurici Magre

(0)

Lire sur le web

Pour profiter pleinement de l’expérience Youboox, téléchargez l’application

Téléchargez l'appli Youboox sur l'App storeTéléchargez l'appli Youboox sur Google Play
Lo Tresaur dels Albigeses, tal coma La sang de Tolosa, es un roman de la gèsta medievala occitana. Lo legendari e la mitologia i tenon una plaça caporala. Un genre literari segurament pas pro desvolopat dins las Letras nòstras. Pr’aquò, lo ric e apassionat passat occitan es matèria a evocacions romanescas e poeticas. Maurici Magre o aviá comprés e lo sapièt trabalhar. Amb l’autor tolosenc, aquela gèsta se vira lèu en quista esperituala. De mercés son caractèr fantastic, e quitament esoteric, aquel roman pivelant flaira bon l’estranhetat d’un monde ont la magia teniá una plaça màger. Avèm aquí una òbra embelinaira que dintra dins la tradicion del roman occitan del sègle XXen. Aprèp aver publicat La sang de Tolosa en lenga occitana, las edicions dels Regionalismes se fan un dever d’ofrir al lectorat occitanofòn Lo tresaur dels Albigeses, dempuèi de temps esperat. Los dos romans essent indissociables. Aquesta edicion foguèt possibla de mercés la revirada de Na Miquèla Cabayé-Ramòs e’N Sèrgi Viaule que fa viure aquesta òbra iniciatica dins un vestit occitan dels mai dinamics que siá. Maurici Magre s’ameritava ben aquel omenatge. Maurici Magre nasquèt lo 2 de març de 1877 a Tolosa. Moriguèt lo 11 de decembre de 1941 a Niça. Foguèt tre 1891, a l’edat de catòrze ans, que compausèt sos primièrs poèmas. Sos primièrs recuèlhs foguèron publicats en 1895, aviá dètz-e-uèit ans. Escriguèt fòrça pel teatre. Sas pèças foguèron jogadas dins los teatres mai presats d’Euròpa. Mas foguèt tanben un romancièr requist. Plan de sas òbras romanescas s’ameritan d’èsser reviradas dins sa lenga mairala. Lenga que, sul tard, regretèt d’aver pas escricha. Lo tresaur dels Albigeses, tout comme La sang de Tolosa, est un roman de la geste médiévale occitane. Le légendaire et la mythologie y tiennent une place importante. Il s’agit d’un genre littéraire pas encore assez développé dans les Lettres occitanes. Pourtant, le riche et passionnant passé occitan est matière à évocations romanesques et poétiques. Maurici Magre l’avait comprit et sut se l’approprier. Tellement que pour l’auteur toulousain, cette geste glisse rapidement vers la quête spirituelle. Grâce à son caractère fantastique, et même ésotérique, ce roman fascinant nous plonge dans l’étrangeté d’un monde où la magie est permanente. Maurici Magre nous offre là une œuvre envoûtante qui entre dans la tradition du roman occitan au XXe siècle. La traduction de Miquèla Cabayé-Ramòs sait faire vivre cette œuvre initiatique dans une langue occitane des plus justes et dynamiques qui soit. Maurici Magre méritait bien cet hommage. Maurice Magre naquit le 2 mars 1877 à Toulouse. Il mourut le 11 décembre 1941 à Nice. Remarquable romancier. Toutes ses œuvres narratives mériteraient d’être traduites en occitan, langue dans laquelle il dira son regret de ne pas les avoir écrites.

Editeur

Editions des Régionalismes

Langue

Français

Pages

109

Taille

3.95 MB

Date de parution

17/06/2018

EAN

9782824052656

Catégories

Romans & fictions, Romans, Top des Romans