Search ico smartphoneCross ico smartphone
443x590

Écharpe

Aimée Verret

(0)

Lire sur le web

Pour profiter pleinement de l’expérience Youboox, téléchargez l’application

Téléchargez l'appli Youboox sur l'App storeTéléchargez l'appli Youboox sur Google Play
Le corps d’Isadora n’est plus. Si l’on peut survivre à un accident de la route, on n’échappe pas aux multiples deuils qui ponctuent l’existence, comme à ces nuits qu’il faut traverser, seul ou à deux. On tire une ficelle, on se tricote sa propre écharpe, sa propre fin, éloignant ceux qui nous sont chers. Et, quand on retourne au salon, ce sont tous ces morts que l’on salue, sans oublier celle par qui tout a commencé, celle qui a tant pris soin des corps des autres. Mais, l’écharpe la tirant toujours, son corps bascula et finit par tomber sur la chaussée de la promenade des Anglais. On la releva abîmée, couverte de poussière et de sang...Le Petit Parisien, 15 septembre 1927 La fin d’Isadora est parfaite. C’est une sorte d’horreur qui laisse calme.Jean Cocteau Puis soudain, il me sembla que Deirdre était assise sur une de mes épaules et Patrick sur l’autre, en équilibre parfait, dans une félicité absolue, et comme je tournais la tête en dansant, tantôt à droite, tantôt à gauche, je voyais leurs visages clairs, leur sourire d’enfants, et mes pieds ignoraient la fatigue.Isadora Duncan

Editeur

Éditions Triptyque

Langue

Français

Pages

16

Taille

3.39 MB

Date de parution

23/01/2014

EAN

9782890319103

Catégories

Littérature, Poésie