Search ico smartphoneCross ico smartphone
443x590

La consumation : Une métaphore de la pensée littéraire chez Bachmann, Plath et Duras

Catherine Lemieux

(0)

Lire sur le web

Pour profiter pleinement de l’expérience Youboox, téléchargez l’application

Téléchargez l'appli Youboox sur l'App storeTéléchargez l'appli Youboox sur Google Play
J’entends par consumation un acte excédant les exigences du bon sens, exigences auxquelles se plie l’individu qui voudrait seulement – quelle humilité ! – l’accroissement des richesses et du pouvoir. Dans le domaine de la connaissance, la consumation désigne une activité spirituelle irrécupérable en ce qu’elle ne se solde pas par une nouvelle ligne au CV ou une promotion pour penseur patenté. Elle se distingue de la consommation culturelle et protège de son infirmité érudite : le trouble anxieux de qui se goinfre de toutes les grosses Lettres de l’humanisme et peine à les métaboliser. La consumation est irréductible aux conditions du marketing intellectuel visant à la maximisation du rendement, principe dont découle le fameux et malheureux impératif publish or perish. On remarque ces dernières années une prolifération d’appellations conceptuelles branchées qui témoignent de cette marchandisation du savoir. Le consumérisme académique assigne la pensée littéraire à la résolution – supposée « effective » – de problèmes.

Editeur

Groupe Nota bene

Langue

Français

Pages

326

Taille

5.89 MB

Date de parution

10/06/2019

EAN

9782895186694

Catégories

Essais, Sciences humaines