Search ico smartphoneCross ico smartphone
443x590

Histoires incroyables

Jules Lermina

(0)

Lire maintenant

Pour profiter pleinement de l’expérience Youboox, téléchargez l’application

Téléchargez l'appli Youboox sur l'App storeTéléchargez l'appli Youboox sur Google Play
Jules Lermina (1839-1915) "Pourquoi six heures ? Non pas six heures moins cinq minutes ni six heures cinq, mais bien six heures juste. Cela me préoccupait plus que je ne voulais me l’avouer, et cependant je ne m’étais pas trompé. Tenez, hier encore, j’étais allé chez lui, pour mon procès. Car il est temps que je vous dise de quoi je veux parler ou plutôt de qui. Lui, c’est Me Golding, mon sollicitor, un homme de sens et de talent, plus rusé que tous les attorneys des États-Unis, et qui sait vous retourner un juge comme un gant de feutre, ou lui ouvrir l’esprit à point, comme le plus graissé des bowie-knives. Je suis un homme comme vous, ami lecteur, mais peut-être ai-je en moi telle disposition qui chez vous n’existe qu’à l’état latent. J’ai remarqué que chez tout individu appartenant à la race humaine, réside en un point spécial et sans qu’il s’en rende compte lui-même, une faculté, comme une sorte de sens, doué d’un superacuité remarquable. Chez les uns, j’ai vu que c’était le désir de l’or, ou plutôt le flair des affaires ; chez les autres, c’était la divination intuitive de la fragilité d’une femme. Les uns se disaient, en entendant un bavard : là, il y a une bonne affaire à engager. Les autres, en regardant la plus guindée de toutes les mères de familles : voilà une femme dont je serai l’amant. Cela ne se discute ni ne s’explique. Cela est. C’est une agrégation, indépendante de toute volition, entre telle portion d’un autre être et la portion équivalente de votre propre nature, comme un engrenage auquel vous ne pouvez échapper. Il y a en lui ou en elle telle aspérité qui s’accroche, par son évolution même, à un des ressorts de notre mécanisme. Et tout suit." Ils ont l'air si normal, tous ces personnages... et pourtant... quelque chose d'étrange nous entraîne vers les portes de la folie ! Si vous aimez Edgar Allan Poe... vous aimerez Jules Lermina ! Recueil de 6 nouvelles : "Les fous" - "Le clou" - "Maison tranquille" - "La chambre d'hôtel" - "La peur" - "Le testament".

Editeur

La Gibecière à Mots

Langue

Français

Pages

247

Taille

507 KB

Date de parution

20/08/2019

EAN

9782374634456

Catégories

Romans & fictions, Romans, Top des Romans

pixel