Search ico smartphoneCross ico smartphone
443x590

Et si Dieu aimait les Noirs ?

Barbey Francis

(0)

Lire sur le web

Pour profiter pleinement de l’expérience Youboox, téléchargez l’application

Téléchargez l'appli Youboox sur l'App storeTéléchargez l'appli Youboox sur Google Play
Avec cet ouvrage, Francis Barbey entend répondre au livre de Serge Bilé, "Et si Dieu n’aimait pas les Noirs ? Enquête sur le racisme aujourd’hui au Vatican". L’auteur ne cherche cependant pas à nier l’existence, au cœur même de l’Eglise catholique, d’éventuelles manifestations de racisme, que dénonçait l’enquête de Serge Bilé. Francis Barbey s’efforce seulement de démontrer ici que ces possibles manifestations de racisme sont le fait d’individus isolés, et qu’elles ne peuvent amener à la conclusion que l’Eglise catholique elle-même est par essence raciste. En apportant d’utiles précisions sur les conditions d’existence au Vatican des prêtres et des religieuses d’origine africaine, ou en évoquant le débat sur la possibilité de l’élection d’un pape noir, Francis Barbey cherche moins à contredire Serge Bilé qu’à offrir aux lecteurs des éléments de réflexion pour examiner de façon plus sereine le rapport de l’Eglise au racisme. La question du racisme suscite traditionnellement, et de façon bien compréhensible, les débats les plus vifs et les plus passionnés. Dans cet essai, Francis Barbey parvient pourtant à prendre du recul par rapport aux polémiques et aux querelles de toutes sortes. C’est en fin connaisseur de l’Eglise catholique que l’auteur (lui-même prêtre) répond, point par point et de manière posée, aux attaques souvent excessives de Serge Bilé. Car, s’il est vrai que le message du Christ a parfois été travesti et instrumentalisé pour justifier les pires discriminations, on ne saurait oublier, ainsi que le rappelle fort à propos l’auteur, que « l’idéologie raciste s’oppose à la loi d’amour de l’évangile ».

Editeur

Publibook

Langue

Français

Pages

80

Taille

10.5 MB

Date de parution

15/04/2010

Catégories

Essais, Sciences humaines